Les cahiers de l'ASN n°1 - Centrales nucléaires au-delà de 40 ans

Publié le 08/10/2018

Tous publics

Dans quelles conditions de sûreté les centrales de 900 MWe, les plus anciennes du parc nucléaire français, peuvent-elles continuer de fonctionner ? Comment garantir la maîtrise du vieillissement des matériaux et des circuits après 40 ans d’exploitation ?

Comment faire encore progresser la sûreté des installations, au regard notamment des réacteurs les plus récents ? L’ASN contribue aujourd’hui aux côtés d’autres acteurs à la concertation sur ces questions, sous l’égide du Haut Comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire (HCTISN).

Mesures pour améliorer la sûreté, modalités de prise de décision, implication du public, état des lieux dans d’autres pays en Europe et dans le monde… autant de clés pour comprendre les enjeux des quatrièmes réexamens périodiques des centrales nucléaires françaises de 900 MWe.

Date de la dernière mise à jour : 17/10/2018